AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un temps compté [Pv Blackswan , Grenaak , Eostra] [Etat : Actif] [ La horde dévastée / La plaine des morts ]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Blackswan

avatar

Messages : 180
Date d'inscription : 26/01/2015
Age : 20
Localisation : Dans les nuages

Personnage RP
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Un temps compté [Pv Blackswan , Grenaak , Eostra] [Etat : Actif] [ La horde dévastée / La plaine des morts ]   Ven 13 Juil - 18:14

Dure de revenir ici , je le devais pourtant . La Terre Brûlée m'étais paru encore plus simple à traverser qu'avant et pourtant , j'aurais aimé que rien ne change . Avais je eu raison de les faire passer avant moi ? De lui avoir dit de courir pour sa vie et me laisser tomber entre ses pattes ? Je me pose la question depuis que je suis parti . Mon esprit , que je possède encore , me permet de me dire que j'ai eu raison et que j'avais respecté mes principes même à travers la mort . Maintenant , celle-ci m'a été retiré . La vie m'était pourtant paisible dans cette carrière que ma magie avait développé avec calme et beauté .

Je fis une pose sur le chemin , m'arrêtant sur un rocher pour m'observer . Je n'avais pas dû passer beaucoup de temps en dessous , mon corps semblait plutôt intact même si le combat contre Drakodile m'avait laissé des séquelles . Une partie de la membrane de mon aile gauche était trouée en plusieurs endroits , la double lame de ma queue , la lame droite était fissuré au milieu , les lames possédaient une légère rouille leurs donnant une petit couleur orangé . Mes griffes et mes cornes étaient intacts ainsi que le reste de mon corps .

Une larme sans saveur vint couler le long de mes yeux , bien que cela soit impossible , cela devait juste être une réaction de mon métabolisme . Soupirant je décidais de m'envoler pour poursuivre mon chemin et sortir des limites de la Terre Brûlée pour atteindre le début de la Plaine des Morts . Connaissant le chemin , cela ne me prit pas plus d'un petit quart d'heure .

J'étais maintenant sur la Plaine , lieu où personne ne ressortait vivant sans l'autorisation de la Horde , enfin de l'autorisation d'Eostra . Je me posais au sol pour continuer ma route afin de n'alerter personne de ma présence , bien que cela allait rapidement changer . De toute manière je ne suis venu ici que pour une chose et je devais me dépêcher car le temps était compté , l'horreur pourrait arriver n'importe quand . Reprenant ma marche je m'exprimais pour moi même :

"Faite qu'elle me pardonne . "


Le destin vous sera t-il favorable? Ou la foudre vous frappera t-elle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grenaak

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 20/05/2018

Personnage RP
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: Un temps compté [Pv Blackswan , Grenaak , Eostra] [Etat : Actif] [ La horde dévastée / La plaine des morts ]   Dim 15 Juil - 11:10

Quelle idée d'aller se perdre dans la plaine des morts à première vue, me direz vous. La réalité c'était qu'il était toujours temps de rester fort et entraîné. La plaine était relativement surveillée mais pas assez pour se permettre de réviser ses gammes, ses katas.

Eostra avait l'air très troublée par rapport au Damné, alors qu'il était possible à mon avis de le stopper, il suffisait d'avoir une bonne stratégie, tout simplement.

Entre deux enchaînements, j'entendais pas très loin de moi, un lourd atterrissage, soit parce qu'il était catastrophe, soit parce qu'un dragon était épuisé. De toute évidence il fallait être le dernier des imbéciles pour se poser dans ce lieu quand l'on appartenait pas à la Horde.

Je me rapprochais donc du bruit, et ma seconde hypothèse se confirmait aussitôt : ce qui ressemblait à un dragon noir s'était posé ici, marchant assez péniblement. Je dis bien "ressemblait" parce qu'on avait surtout l'impression qu'il avait fusionné avec les murs d'une grotte pleine de fer et de rouille....

Mais ce qui faisait la différence entre un blessé et un ermite était ses nombreuses blessures : écailles brisées, ailes percées notamment.

Je me posais donc devant lui, un peu méfiant mais plus la pour l'aiguiller la où il voulait aller que pour lui barrer la route.

"Hola, l'ami ! Tu reviens d'une mine de fer ou d'un combat ? Je peux t'aider ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackswan

avatar

Messages : 180
Date d'inscription : 26/01/2015
Age : 20
Localisation : Dans les nuages

Personnage RP
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: Un temps compté [Pv Blackswan , Grenaak , Eostra] [Etat : Actif] [ La horde dévastée / La plaine des morts ]   Lun 16 Juil - 17:04

Cette voix m'était insupportable . La où la tristesse aurait dû habiter mes paroles , une voix dur et caverneuse sortait de ma gueule , sans goût , sans beauté , sans émotion , juste un son permettant de communiquer avec autrui . Je me rendais maintenant compte comme quoi l'âme n'était pas proche du corps . Chaque mouvement  , chaque parole , pour mon âme , pour ma pensées , cela avait un sens , une émotion , alors que mon corps lui n'exprimait qu'un seul trait , c'était celui de ses fonctions primaires . Le vent , je ne pouvais le sentir , le sol me procurait la même chose et tout ce qui entrait en contact avec mon corps ne me faisait rien ressentir de vivant .

L'âme en peine et en pleure , je continuais ma route . Un moment je dû me stopper car un grand dragon rouge étrange se posa devant moi . A ces paroles il semblait me connaître , le contraire était en revanche faux . Il devait être un soldat de la Horde , cependant il ne me disait rien . Je devais admettre que je ne connaissais personne hors des Généraux depuis notre retour car j'étais constamment en voyage . Le seul que j'avais pu rencontrer était Keior , l'espion de la Horde .

Je posais mon regard qui devait être vide de vie dans celui du dragon pour lui répondre de cette voix qui à chaque parole , briser mon âme en morceaux :

"Bonjour à toi . Je n'ai pas le temps de t'expliquer ce qui m'est arrivé . Je ne sais pas qui tu es mais tu pourrais en effet m'aider . Sais tu où se trouve Eostra ? Je suis Blackswan , Général de la Horde et j'ai besoin de la trouver rapide ."

J'attendais la réponse du dragon , ne sachant comment il allait prendre ma parole avec cette voix .


Le destin vous sera t-il favorable? Ou la foudre vous frappera t-elle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grenaak

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 20/05/2018

Personnage RP
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: Un temps compté [Pv Blackswan , Grenaak , Eostra] [Etat : Actif] [ La horde dévastée / La plaine des morts ]   Jeu 19 Juil - 22:35

Il s'en était tenu à la seule réponse qu'il lui avait donné.

Naturellement il ne savait pas qui il avait en face de lui - et je m'en fichais un peu, pour être honnête, il n'allait vraisemblablement pas m'offrir un combat dans l'immédiat-, mais deux choses...même trois, le faisaient tiquer.

Le premier élément était sa voix, son intonation, elle n'était clairement pas naturelle et cela rendait tout le reste très étrange, comme si la nouvelle, en plus d'être mauvaise, était surtout dramatique.

La deuxième chose, c'était sa présentation : l'un des quatre Généraux de la horde, en si mauvais état ? En temps normal les grands officiers ne se battaient pas...sauf en cas d'embuscade ou de duel notamment.

Le duel était la cause la plus probable a mon avis : même Eostra ne refuse pas une bagarre en règle, alors les autres généraux...

Bon, ne prenons pas racine.

"Oui d'accord, elle doit être au puits des âmes, j'imagine, vous pouvez voler ou pas ?"

N'étant pas un soigneur de métier, impossible de lui permettre de voler s'il souffre, du coup faire le trajet a pied serait bien plus long, mais si sa priorité est de voir Eostra, je ne peux pas vraiment l'en empêcher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackswan

avatar

Messages : 180
Date d'inscription : 26/01/2015
Age : 20
Localisation : Dans les nuages

Personnage RP
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: Un temps compté [Pv Blackswan , Grenaak , Eostra] [Etat : Actif] [ La horde dévastée / La plaine des morts ]   Ven 20 Juil - 0:06

Impossible de savoir ce que pensait ce soldat . La seule chose dont j'étais certain c'est que ce soldat me faisait rapidement confiance . Bien que je n'allais pas m'en plaindre , cela était dangereux pour la sécurité de la Horde . Eostra n'avait jamais laissé quelqu'un avancé plus loin dans les terres de la Horde sans connaître son identité . Peut être que ce combattant , sachant que je voulais voir Eostra , allait la laisser décider seul de mon destin .

Il me demandait si je pouvais voler . L'envie de ne pas répondre était forte afin de ne pas entendre cette voix qui n'était pas mienne mais il le fallait :

"Oui je peux" fut ma seule réponse car plus celle-ci était courte , moins j'en souffrais .

Je me mis en vol tout en attendant le dragon avant de me diriger à notre bastion . Une fois arrivé , je me posais prêt du rayon de la Convexcité . Son pouvoir , je pouvais le ressentir jusqu'à mon âme , comme si quelque chose me liait encore à se lieu . La magie de notre Maître était puissante . Cependant l'espoir naissant dans mon âme disparu vite car la magie du Damné effaça bien vite celle de mon Maître .

Je finis par rentrer dans la forteresse pour aller jusqu'à la bibliothèque . Pendant la marche , je réussis à discuter avec le dragon :

"Je te remercie de m'avoir accompagné et de m'avoir fait confiance . Puis je connaître ton nom ?" lui demandais je avec cette voix que je commençais à pouvoir supporter, ce qui pouvait ou non être une bonne nouvelle .

Tout en l'écoutant je rentrais dans la bibliothèque , mon âme fut heureuse de constater que celle-ci était toujours entretenu selon mes ordres . Je vis alors un miroir que j'avais posé la pour rendre mieux avec le décor .

Je m'observais alors sous toutes les coutures . Les dégâts que j'avais vu sans était juste , par contre mes écailles étaient bien plus en mauvais état que je ne le pensais . Mon chagrin fût grand quand je vis mes yeux . Ils étaient le reflet de la mort et pas le miroir d'une vie qui habitait un corps . Même mon chagrin ne se voyait pas sur mon visage . Dans un grand soupir je m'asseyais dans un des fauteuils , ne ressentant même pas son confort .

En jetant un coup d’œil dans la salle je vis un grublin qui se tourna vers moi alors qu'il rangeait les livres . Mon regard croisa le sien . Le grublin quitta alors rapidement la salle . Ces créatures m'étaient d'une obéissance parfaite dû au fait qu'elles avaient été réanimé par le Maître . Cela veut donc dire qu'elle avait ressentit mon.. changement sans aucun doute .


Le destin vous sera t-il favorable? Ou la foudre vous frappera t-elle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grenaak

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 20/05/2018

Personnage RP
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: Un temps compté [Pv Blackswan , Grenaak , Eostra] [Etat : Actif] [ La horde dévastée / La plaine des morts ]   Jeu 2 Aoû - 1:53

Un détail échappait cependant à ma pensée : Si je connaissais son nom et son rang -et que, étant encore un peu trop peu gradé pour poser plus de questions-, je ne pouvais que l'emmener sans discuter.

Bien sur, le fait qu'il soit...en aussi mauvais état, me laissait perplexe : Un général n'était pas vraiment un combattant, si on en voyait un sur la ligne de front, c'était déjà une bonne et une mauvaise nouvelle, car il fallait être désespéré pour se montrer. Mais en même temps les troupes sont galvanisées à la vue d'un général, ne serait-ce que pour le simple fait qu'il ne se montre pratiquement jamais.

De facto je l'avais emmené vers la forteresse. Je ne la visitais pas tant que ça, au final. Peut-être que je devrais, mais je n'ai pas spécialement de raison de faire acte de présence la-bas, et je n'ai pas plus d'utilité à trouver dans la forteresse, même au sein de la bibliothèque qui pouvait peut-être me proposer des sorts phénoménaux...

Mes pensées furent interrompues par la proposition du général qui me demandait mon nom.

"Commandant Grenaak, monsieur."

Il faudra vraiment qu'il m'explique après avoir vu Eostra quelle mouche l'a piqué pour se rendre aussi rapidement à la forteresse, au point d'en oublier les bonnes manières. Mais peut-être que quelque chose me manquait, une sensibilisation de plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackswan

avatar

Messages : 180
Date d'inscription : 26/01/2015
Age : 20
Localisation : Dans les nuages

Personnage RP
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: Un temps compté [Pv Blackswan , Grenaak , Eostra] [Etat : Actif] [ La horde dévastée / La plaine des morts ]   Sam 4 Aoû - 10:30

Grenaak... j'avais beau chercher dans mes souvenirs je ne me souvenais de rien sur ce dragon , surement n'était-il pas présent avant mon départ . Je me levais de mon fauteuil pour aller chercher un livre , pendant ce temps je profitais de parler avec Grenaak :

"Grenaak , si tu permet que je t'appelle ainsi , premièrement ne m'appelle pas Monsieur , appelle moi Blackswan je préfère , disons que je n'aime pas les formalités . Je suis heureux de te rencontrer , je m'excuse de ne pas t'avoir reconnu . Pour faire simple une fois le retour des Généraux établit par Eostra , je suis rapidement partie en mission et ces derniers mois je ne suis rentré qu'une fois à l'occasion . "


Je finis par trouver le livre que je cherchais , celui-ci parlais de la magie des dragons après leurs morts . J'avais déjà vu la puissance que cela donnait mais j'avais l'espoir de trouver dans ce livre un miracle pour me sauver des griffes de cette magie corruptrice . En m’asseyant et commençant à lire le livre je repris la discussion :

"Grenaak peux tu demander à un grublin d'aller chercher Eostra ? Comme ça le temps d'attendre tu pourrais me parler de toi pour que j'apprenne à te connaître , après tout en tant que Général je devrais me faire un devoir de connaître mieux mes troupes ."

Je voulais sourire à la fin de mon discours . Peut être qu'en moi je le sentais mais mon corps ne devait pas réagir et montrer ce que je voulais . J’espérais juste qu'il ne poserait pas de question gênante sur mon manque d'émotion , car mon discours aurait du en être un peu plus remplit vu la tournure de la discussion . De même cela devait l'empêcher de me comprendre et de savoir si j'étais un Général stricte où non dans la Horde . Je me rendais compte maintenant que l'absence d'émotion était comme une mort horrible , cela devait être dur de vivre sans pour certains dragons . Je me sentais un peu bête à cette instant , même dans la pire situation que deux ennemis mortel ne se souhaiteraient pas , j'arrive à penser aux autres .


Le destin vous sera t-il favorable? Ou la foudre vous frappera t-elle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grenaak

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 20/05/2018

Personnage RP
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: Un temps compté [Pv Blackswan , Grenaak , Eostra] [Etat : Actif] [ La horde dévastée / La plaine des morts ]   Sam 4 Aoû - 16:59

Je n'étais pas aussi en clin à ouvrir une discussion avec un Général, aussi avenant se montrait-il. C'était le genre de personne à toucher deux mots à Eostra pour me faire bannir et 24 heures plus tard, je devais aller dans les terres de Cynder, me peindre en noir, et espérer qu'ils seront contents de me voir arriver, ou qu'au minimum, ils me laissent tranquille.

Il accepta d'être appelé par son nom plutôt que par son grade ou "Monsieur".

"Entendu...Blackswan. Le respect militaire m'invite à ne pas spontanément vous appeler ainsi."

Il me confia quelques excuses pour ne pas m'avoir reconnu...ceci étant dit, je ne crois pas que l'on se soit croisés.

"Excusez-moi, mais je ne crois que nous nous sommes croisés auparavant. Votre mission a duré relativement longtemps, j'imagine.

Le livre récupéré par Blackswan éveilla infiniment plus mon attention que cette banale conversation. Un livre sur la magie des dragons post-mortem...

Deux choses commençaient à s'éveiller dans ma tête : S'il existait un tel volume dans cette bibliothèque, est-ce qu'il existait un livre sur des sorts de réanimation ? Peut-être un moyen de devenir immortel ? Surement liée à la nécromancie dans ce cas. Ce n'était pas pour jouer un second Damné mais pour exister à jamais.

Cela rentre dans un projet qui dépassera ces quatre clans, mais qui va grandement les impliquer. J'ai hâte de mettre tout ça en oeuvre...

Mais en attendant, l'autre chose qui me venait en tête, c'était les raisons qui avaient poussés Blackswan à prendre précisément ce livre et non un autre. Il ne restait que deux possibilités claires : Il venait d'affronter en face à face le fameux Damné...où cette impression de malpropre faisait qu'il était...une sorte de mort-vivant.

La deuxième théorie semblait bien plus construite et s'appuyait même sur la première, après réflexion. Les choses semblaient se préciser, dessiner un tableau qui semblait très évident, très simple...Et impliquaient que malgré que Blackswan était un général, il n'était plus exactement celui qui venait de se présenter.

Implicitement, c'était une erreur, mais si le Damné espère avoir amené Blackswan pour assassiner Eostra, il se fourre la griffe dans l'oeil jusqu'à la gorge.

Le général en question me demanda de requêter un grublin pour qu'Eostra se joigne à nous.

"En effet, ces créatures ont l'air agitées en ce moment...

- Au passage, bon choix de livre, Blackswan."


J'avais dit ces derniers mots avec un sourire d'apparat. Il semblait ne même pas cacher le fait que quelque chose clochait.

J'allais donc trouver un grublin. Je les détestais du plus profond de mon être. A chaque fois que j'en croisais un je me faisais déjà violence pour ne pas les incendier par réflexe, ou les clouer contre un mur avec un éclat de feu.

Mais soit, jouons le jeu un instant. En trouvant l'un d'entre eux je lui avais demandé ardamment d'aller retrouver Eostra et de lui dire de se déplacer à la bibliothèque sur-le-champ, avant de revenir vers notre "invité".

"Vous étudiez la magie exercée par le Damné pour avoir pris ce livre ?"

Abordons le sujet sans qu'il ne devienne une dispute immédiate.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackswan

avatar

Messages : 180
Date d'inscription : 26/01/2015
Age : 20
Localisation : Dans les nuages

Personnage RP
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: Un temps compté [Pv Blackswan , Grenaak , Eostra] [Etat : Actif] [ La horde dévastée / La plaine des morts ]   Sam 4 Aoû - 17:27

Grenaak semblait plutôt sérieux sur le fait que la Horde soit un lieu de tension constant où chaqu'un risque la mort si il fait une erreur . J'aurais aimé pouvoir détendre cette atmosphère pesante de la Horde afin que cela forme une grande famille , malgré les projets qu'attendent le clan . Il est ma foi trop tard pour que je le fasse , même dans cette discussion .

Grenaak souleva le fait que nous ne nous sommes jamais croisé ce qui excusait ma non connaissance de sa personne . Tout en continuant à lire j'accrochais sur ce qu'il avait fini par dire :

"En effet ma mission a été longue . Je peux te faire part de certains points . J'ai commencé mon escapade sur une reprise de la Vallée d'Avalar . Malheureusement les hommes félins étaient bien mené et les troupes que j'avais prise , trop peu nombreuses . Je me suis donc fait capturé à ce moment ." je m'arrêtais comme pour reprendre mon souffle , même si je n'en avais plus besoin mais cela m'aidais à me sentir... un peu vivant .

"Peu de temps après j'ai été libéré par un ami proche ..."

Un vide ce fit alors à ce moment . Drakodile , mon ami , que penserait-il si l'on se revoit ? Serait-il dégoûter de me voir ? où me viendrait-il en aide une fois de plus ? Seule le temps me le dira , me disais je avant de reprendre .

"J'ai ensuite fait une longue escale à Warfang où j'ai récupéré beaucoup d'informations confidentielles que je ne peux te partager . Une fois cela fait je suis revenu à la Horde pour les données à Eostra . Je suis alors repartis et pendant la semaine écoulé je me suis reposé avant de revenir ici . C'est pendant ce repos que j'ai recueillis quelque chose d'important qui pourrait être important pour Eostra ."

Mon récit était vrai.. sauf pour la fin bien entendu mais avec l'absence d'émotion et de réaction de mon corps il ne pouvait pas vraiment le remarquer .

Durant ma lecture , Grenaak me demanda si j'étudiais la magie du Damnée pour avoir choisit ce livre .

"Grenaak , ce livre , je pense , ne peut pas nous aider à vaincre le Damnée . Je l'ai déjà étudié et il ne recèle rien sur un tel pouvoir de résurrection qu'il exerce . J'ai étudié tous ces livres , la magie du Damnée est unique et de se fait mystique et dangereuse . Ce livre est juste une des œuvres que je préfère car elle parle de la magie des dragons après leurs morts , que ce soit au niveau de ce qu'elle exerce sur le corps et même , si tu veux bien le croire , sur l'environnement . Un écosystème en péril pourrait revivre si , selon ça taille, un bon nombres de dragons y sont enterré ."

Même si il n'y croyait pas , moi j'y croyais , surtout après ce que j'avais vécu . Un détail vint alors me trotter dans la tête , je ne sais pas combien de temps j'ai été tué par mon ami , mais cela doit ne pas faire plus de deux semaines je pense . Comment Eostra ne pouvait-elle pas l'avoir appris ? Est ce que les Haut dirigeants de Warfang ont gardé mon identité secrète au grand public ? Juste un dragon noir violent qui avait attaqué ? Je tournais alors mon regard vers Grenaak .

"Dit moi Grenaak , est ce que tu aurais des informations sur les derniers événements qui se sont produits à Warfang ? "

C'était bien le seul moment où j'étais "heureux" que mes émotions ne se ressentent pas .


Le destin vous sera t-il favorable? Ou la foudre vous frappera t-elle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grenaak

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 20/05/2018

Personnage RP
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: Un temps compté [Pv Blackswan , Grenaak , Eostra] [Etat : Actif] [ La horde dévastée / La plaine des morts ]   Mer 8 Aoû - 12:11

La mission de Blackswan consistait apparemment à récupérer la vallée d'Avalar. Un peu dissonnant avec les priorités énoncées encore il y a peu par Eostra, qui voulait plutôt qu'on s'occupe des territoires occupés par le Damné, et non ceux de Cynder, mais encore une fois, je n'étais pas forcément dans les petits papiers de la Horde.

J'ai cependant du mal à croire qu'il revient de "Repos", avec son aspect légèrement décrépit, négligé. Il avait l'air sur de lui mais cependant ça clochait : S'il avait tout le temps de se rendre présentable à Eostra, pourquoi ne l'a t-il pas fait ?

Alors vint la partie de la lecture du livre. Assurément il n'allait pas nous sortir une solution toute trouvée et qui marche à tous les coups, sinon le Damné serait déjà une affaire classée, mais la magie des dragons une fois morts...était un sujet plutôt curieux...

J'en suis venu à la conclusion suivante : Si j'étais un excentrique, alors blackswan était un dieu en la matière.

"Ce n'est pas déjà ce qu'il y a à la vallée des morts ? Des tas de cadavres de dragons tombés au combat ? Si oui, le résultat n'est pas probant, à moins qu'on ait tout brûlé jusqu'à ce que l'écosystème en question soit mort."

Sans être complètement en désaccord, j'avais un doute sur la véracité de ce fait. Et en même temps, personne même à Warfang n'a créé de cimetière, donc comment le savoir ?

Perosnnellement je ne me livrerai pas à l'expérience, j'ai d'autres choses qui me passionnent.

Et puis d'un coup vint une question étonnante sur les évènements qui se sont produits à Warfang. J'eus un petit mouvement de surprise.

"A Warfang même, non...tout le monde est au courant de cette grande bataille aux cieux concordants, qui n'est pas très loin de la capitale de l'Alliance, mais c'est tout ce qui circule.

- Il y a quelque chose que je devrais savoir ?"


Autant demander pour avoir une certaine curiosité et de l'intérêt pour lui, plutôt que de couper trop court à la conversation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackswan

avatar

Messages : 180
Date d'inscription : 26/01/2015
Age : 20
Localisation : Dans les nuages

Personnage RP
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: Un temps compté [Pv Blackswan , Grenaak , Eostra] [Etat : Actif] [ La horde dévastée / La plaine des morts ]   Mer 8 Aoû - 19:38

Attendant la réponse de ma question , je répondais à la précédente remarque de Grenaak .

"Les lieux de combats sont peut être différents . Ils ont été ravagé par des guerres et de la magie . Il y a alors plusieurs hypothèses que l'on peut soulever : Premièrement , les corps des dragons ne dégagent cette énergie que si ils sont enterrés . Deuxième possibilité , comme tu l'as dit , l'écosystème a été totalement détruit . Troisième hypothèse ,  les combats de magies ont été trop violent ce qui à perturber leurs cycles naturelles . Dernière hypothèse , les dragons qui meurt peuvent choisir de laisser leurs magies s'écouler dans la nature , ou bien possiblement cela dépend de la nature profonde du dragon . Si celui-ci est bon , sa magie créera un paradis naturel et si il est mauvais , sa magie restera enfermé dans son corps . Ça fait quand même beaucoup de possibilités quand on y pense ."  un sourire aurait dû apparaître quand je me retournai pour regarder Grenaak dans les yeux après tout ce blabla .

La réponse de Grenaak se fût assez rapide . Il m'annonçait ne rien savoir sur d'éventuelles événements de Warfang . J'apprenais au moins qu'une bataille importante avait eu lieu , ce que je ne savais pas . En tout cas , si même lui ne le savait pas cela pouvait dire trois possibilités : soit Eostra tenait cette événement secret , soit moins de temps c'était passé que ce que je pensais ou bien l'événement était retenu dans l’œuf . La question de Grenaak était plutôt logique après la mienne . Je me retournais alors , les yeux vers mon livre avant de lui répondre :

"Si tu ne sais rien ce n'est pas grave . Attendons Eostra et la tu sauras ce qui c'est passé."

Je laissais ensuite peser un silence sombre pendant que je tournais et retournais mon livre dans tous les sens pour trouver quelque chose .


Le destin vous sera t-il favorable? Ou la foudre vous frappera t-elle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grenaak

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 20/05/2018

Personnage RP
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: Un temps compté [Pv Blackswan , Grenaak , Eostra] [Etat : Actif] [ La horde dévastée / La plaine des morts ]   Sam 18 Aoû - 21:45

Je m'étais donc mis dans un conformisme très professionnel car visiblement même si Blackswan semblait connaître les lieux, se présenter comme un Général, et ayant besoin de voir Eostra, il me semblait terriblement bizarre, et c'est plutôt compliqué de sembler bizarre dans la Horde vu qu'on récupère quand même pas mal d'excentriques, aussi bien intentionnés qu'ils peuvent l'être.

Ce qui m'intéressait dans la magie, c'était ce sort de résurrection qui semblait être utilisé par le Damné, ainsi que par Malefor : Quelle intéressante chose que de pouvoir renaître lorsqu'on est mort. Bien sur pour le Damné ça l'a apparement transformé en sac d'os, et pour Malefor cela prend un temps apparemment immense, mais après tout, je suis persuadé que le jeu en vaut la chandelle.

Je pensais à une magie liée aux morts pour le Damné, alors que pour Malefor, cela doit être un sort puissant, dépassant même les plus anciens dragons. Mais cette puissance m'intéressait, m'inspirait beaucoup plus que l'idée de faire fleurir un lieu sur un tas de cadavres de dragons. De toute façon nous ne pourrions pas le faire ici, alors à quoi bon se pencher sur cette idée ?

Je gardais donc un sourire de circonstance, pour paraître amical à défaut d'être intéressé par sa théorie complexe, avant de finalement répondre.

Je dois bien vous avouer que cette théorie est bien complexe pour moi pour le moment.

C'est alors que j'entendis les pas d'Eostra retentir dans cette pièce. J'imaginais que j'allais partir pour être écarté de la circulations d'informations trop...sensibles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eostra

avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 15/05/2015
Localisation : Derrière toi

Personnage RP
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: Un temps compté [Pv Blackswan , Grenaak , Eostra] [Etat : Actif] [ La horde dévastée / La plaine des morts ]   Mer 5 Sep - 18:32

Elle n’avait pas l’habitude de ressentir ce cœur battre si fort dans son corps. Du moins, pas en dehors d’un combat. Elle possédait les mêmes symptômes que si elle combattait : des sueurs froides, le souffle long, râlant et irrégulier, les muscles qui parfois se crispaient, et ce cœur, ce cœur gorgé de sang qui répétait toujours le même son à une vitesse folle : « boum, boum ». Tandis qu’elle courait, ce son était le seul présent à ses oreilles. Ses pas n’étaient que des « boum », son souffle languissant était un « boum ». Tout était « boum », et cela la rendait presque folle ; une bombe remplie d’une rage que tout cela s’arrête, et cela allait bientôt s’arrêter.
 
Elle traversait les couloirs du Puits des Âmes jusqu’à atteindre une grande porte, normalement lourde, mais que la dragonne poussa d’une patte. Un gros craquement se fit d’ailleurs entendre : un des gonds avait lâché, vaincu par la force améliorée par l’ire de la Générale. Derrière cette porte obstacle à son courroux se trouvait une bibliothèque : celle que Malefor avait souhaité garder pour des raisons qu’Eostra ignorait complètement. Elle n’avait jamais vu le maître lire. Peut-être parce que cela ne l’intéressait pas du tout. Elle savait lire : Malefor le lui avait bel et bien appris, mais sa vitesse de lecture était assez lente, parce qu’elle ne faisait pas vraiment d’effort pour maîtriser parfaitement la lecture. Son tempérament l’emporta bien vite : « La lecture est ridicule. On gagne en frappant, pas en lisant. » Tels furent ses mots à l’encontre de la littérature, aussi vaste puisse-t-elle être.
 
Elle n’eut qu’à tourner derrière une petite rangée de bouquins pour croiser non seulement Blackswan, mais aussi le commandant Grenaak. Son expression était assez facile à deviner par sa hâte et le boucan qu’elle avait causé. La porte, d’ailleurs, grinçait toujours en arrière-plan. Les crocs étaient sortis, et elle s’avança directement vers Blackswan.
 
— MAIS QU’EST-CE QUE TU FOUTAIS ?!
 
Elle gronda puis remarqua qu’il n’était pas dans le meilleur des états. Cela ne fit que l’enrager davantage. Elle mit un puissant coup de poing dans une rangée de livre qui fit voler les bouquins, ainsi que l’étagère entière qui s’écrasa dans un grand fracas.
 
— Je crois que tu me dois quelques explications. Que t’es-t-il arrivé ? Tu ne peux pas faire comme bon te semble comme ça, tu dois m’en informer, je suis ta supérieure !


Ta putréfaction est mon seul bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackswan

avatar

Messages : 180
Date d'inscription : 26/01/2015
Age : 20
Localisation : Dans les nuages

Personnage RP
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: Un temps compté [Pv Blackswan , Grenaak , Eostra] [Etat : Actif] [ La horde dévastée / La plaine des morts ]   Mer 5 Sep - 19:21

"Ce n'est pas grave Grenaak , il faut avoir étudié la question pendant longtemps pour comprendre toutes les sorties possibles de ce qu'une telle magie peut engendrer ." répondis au parole du commandant .

Un grondement se faisait sentir dans les murs de la Bibliothèque , un tremblement qui annonçait la venu d'une dragonne mécontente . Il ne fallut pas longtemps à Eostra pour que la porte perde une partie de sa composition . Pourtant celle-ci était lourde et renforcé . Je pouvais sentir la force de l'aura de sa colère tellement celle-ci était puissante .

Je posais mon livre sur la petite table devant moi , fixant Eostra de mon regard vide quand elle arriva devant moi avec un hurlement des plus durs . J'aurais grincé des dents à l'époque et surement lui aurais je demandé de baisser d'un ton mais c'était une réalité qui ne s'appliquait plus . Sa première question fut des plus légitimes . Suite à sa question , une volée de livres et d'ouvrages s'écrasèrent . J'étais révolté par se mouvement , pourtant j'étais bien incapable de le montrer .

Elle continua et me fis comprendre que je devais lui expliqué les derniers événements de ma disparition . Je devais être partis depuis plus longtemps que la dernière fois pour qu'elle s'inquiète ainsi . Enfin la dernière fois elle savait que je partais pour une campagne militaire , cette fois aurait juste du être un repos .

Je finis par me lever avant de lui répondre de ma voix d'outre-monde :

"Tu es certes ma supérieur , cependant n'oublie pas que nous sommes aussi égaux . Et pour te répondre j'ai pris mon temps de repos comme prévu . Disons juste que plusieurs événements on retardé mon retour à la maison ." je fis un petit silence avant de reprendre me doutant que la colère montait en elle et cela n'allait pas aller en s'arrangeant .

"Je sais que ce n'est pas la réponse que tu attendais. Je comprend également que tu sois en colère dû à cette absence trop longue sans nouvelles. Pour être honnête je ne sais pas exactement combien de temps je suis partis d'ici . Je sais que c'est osé de te poser des questions alors que tu me demandes de me justifier mais dit moi as tu entendus parlé de troubles récents à Warfang ? Et as tu reçu un message venant d'un dragon d'argent ?"

Les réponses à ces deux questions m'aideront à m'orienter si elle arrivait à me répondre avec exactitude .

Je tournais doucement le regard vers Grenaak , lui faisant signe de rester . Sa présence serait surement importante dans la suite de la conversation . Après tout Eostra aura besoin d'aide bientôt .


Le destin vous sera t-il favorable? Ou la foudre vous frappera t-elle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grenaak

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 20/05/2018

Personnage RP
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: Un temps compté [Pv Blackswan , Grenaak , Eostra] [Etat : Actif] [ La horde dévastée / La plaine des morts ]   Ven 7 Sep - 0:55

Cette magie liée aux possibles "cimetières de dragons" valait surement la peine d'expérimenter mais encore une fois je voyais mal les terres désolées servir de "laboratoire" à ce type d'expérience : il etait déjà exceptionnel d'être enterré ici, alors un cimetière...

Et puis une course lourde et pressée termina de couper court a cette conversation. Eostra venait d'arriver et visiblement, l'intérêt de la fille de Malefor d'entendre le "rapport" de Blackswan dépassait l'intérêt militaire, à en croire sa première réaction.

C'est à ce moment-la que lorsque deux généraux parlent d'un rapport, même supposément militaire -alors que selon moi c'était plus personnel-, les officiers les moins gradés toussotent un peu pour signaler et rappeler leur présence, avant de dire "Je vais me retirer, Généraux. Je ne serai pas très loin si vous avez besoin de moi.", puis de s'en aller élégament. Seulement, le regard insistant de Blackswan indiquait le contraire, ce qui me mettait mal à l'aise : c'était clairement ni des informations cruciales ni même, de l'ordre du travail.

Et voila qu'il reparlait de ce qu'il s'était supposément passé à Warfang, en ajoutant un messager argenté dans l'histoire...c'etait presque ridicule : Si un dragon s'était approché du puits des âmes il avait de bonnes chances de finir égorgé dans un coin sombre par quelques dragons mal intentionnés, quand bien même il aurait dit et répété la vérité.

Alors la question est la suivante : Quel est l'intérêt pour Blackswan de me faire rester ici ? Quel est l'intérêt de parler de ce qu'il a bien pu se passer a Warfang ?

Pour moi il n'y avait aucun sens ! Et la logique m'echappait encore avec lui, ce qui me faisait enrager, à quelque part ! Pourquoi tout ce mystère ?

En tout cas, a part reculer de quelques pas pour me faire oublier d'Eostra et espérer que je finisse par comprendre sans poser de questions, je ne voyais pas quoi faire d'autre. J'avais cependant noté la porte cassée et les livres jetés, lorsque Eostra sera repartie d'ici....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eostra

avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 15/05/2015
Localisation : Derrière toi

Personnage RP
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: Un temps compté [Pv Blackswan , Grenaak , Eostra] [Etat : Actif] [ La horde dévastée / La plaine des morts ]   Sam 22 Sep - 18:08

Il se leva de son siège et répondit à la dragonne. Mais ces réponses n’en étaient pas, et cela ne fit que rendre plus en colère encore Eostra, qui sentait clairement avoir le droit à des réponses. Certes Blackswan avait une certaine marge de manœuvre, mais pour qu’il disparaisse si longtemps, alors qu’il savait que ses frères et sœurs tenaient à lui ? Qu’elle tenait à lui ?
 
— Ce n’est même plus une question de supériorité ou non… On s’est retrouvé après des années à dormir. Je ne veux pas te perdre, ni toi ni les autres, après un tel néant…
 
Elle lança un bref regard au commandant Grenaak. Oui, il était vrai que lui aussi se trouvait là, mêler à une conversation qui ne lui était pas vraiment dédiée, mais elle n’avait pas l’envie de lui parler. Au diable les spectateurs. Cela lui rappela quand même quelque chose…
 
— On a une mission. Si on n’est pas unis, si on ne sait pas ce que fait l’autre, qu’est-ce que tu veux faire ? Surtout depuis qu’on s’est allié à Warfang. Ah…
 
Elle gronda sur le Général. Ce dernier n’éprouvait aucune peur, et cela la frustrait, mais à quoi s’attendait-elle ? Il s’agissait d’un des survivants du massacre, au même titre qu’elle. Eostra n’avait peur de rien, alors pourquoi lui oui ? Mais peu importait… Blackswan avait posé une question, et même si sa fureur lui dictait d’éluder ces questions pour parler de ce qui était vraiment important, elle se retint.
 
— Des troubles à Warfang ? Ça a un lien avec ta disparition ? Blackswan, on n’a pas d’espions là-bas, alors non. Je suis plutôt en train de me mêler de mes affaires pour annihiler le Damné. Tu crois que j’ai le temps de m’occuper de ces rats ? Ça viendra, mais pas tout de suite. Quant à ton autre question, non, je n’ai reçu aucun message, et encore moins vu un dragon d’argent. Pourquoi ? Un messager à toi ? Je vais être honnête, tu commences à sérieusement atteindre ma patience, et tu sais qu’il ne faut pas jouer à ça avec moi, alors si la prochaine fois que tu ouvres ta gueule, c’est pour me poser des questions floues et ne pas me répondre, tu peux garder ta gueule fermée et dégager de là. Tu m’as compris ?
 
Elle se tourna vers Grenaak.
 
— Quant à toi, commandant, retourne monter la Garde autour du Puits des Âmes. Tu n’as plus rien à faire ici.


Ta putréfaction est mon seul bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackswan

avatar

Messages : 180
Date d'inscription : 26/01/2015
Age : 20
Localisation : Dans les nuages

Personnage RP
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: Un temps compté [Pv Blackswan , Grenaak , Eostra] [Etat : Actif] [ La horde dévastée / La plaine des morts ]   Dim 23 Sep - 10:04

Même à travers la mort , les sentiments sont fort dans l'âme de celui qui les ressent . Je dirais même qu'à travers la mort , les sentiments sont encore plus fort que dans le vivant car il est impossible de les exprimer avec un corps . J'étais fier , fier de ce qu'Eostra montrait . Elle était bien la digne chef qui respectait les volontés du Maître : dirigé la Horde à égale avec ses frères et sœurs Généraux et tenter d'unir la Horde à travers un objectif commun . Malgré les doutes qu'elle avait en elle , je l'ai soutenu et elle s'en est servit pour vaincre sa peur de diriger .

Cependant si les sentiments étaient plus fort à travers la mort , une question me vint alors : Devais je lui dire maintenant ce que j'étais ? La situation était complexe . Je pouvais subir son interrogatoire musclé jusqu'à ce que elle me laisse partir . Était ce cependant pour cela que j'étais venu ? Je ne pense pas . Je suis venu lui avouer ce qui m'est arrivé mais la peur de la briser m'étais impossible à assumer .

Ne trouvant pour l'instant aucune solution à mon interrogation , je commençais à répondre à ses questions :

"J'aurais du me douter que j'étais le seul espion à être à l'intérieur de Warfang . Pourtant il y a des pépites à voir à Warfang , ce qui te permettrait d'avoir certaines informations j'en suis sur . En tout cas ma disparition à en effet commencé lorsque je suis arrivé à Warfang . Pour le dragon argenté laisse , ce n'est rien d'important ."


Les dernières paroles d'Eostra étaient blessantes , à raison . Pouvais je lui en vouloir ? Bien évidemment que non . La colère cependant l'aveuglait-elle au point de ne pas voir que je n'émettais aucune émotion ? Moi qui devais être le plus sensible et le plus expressif dragons des généraux ? Si ce n'est de la Horde entière .

Ma réflexion reprit alors sur si je devais ou non lui avouer maintenant ce qui m'étais arrivé et sur mon état actuel . C'était si dur . Vivant je n'avais déjà pas réussi à l'approcher alors dans la mort cela semblait encore plus intouchable que le Soleil . Je tournais alors mon regard vers la bibliothèque jusqu'à un moment où mon regard s'arrêta sur une section particulière . Je me souvins alors d'une chose que j'avais caché ici même qui fit briller en mon âme la solution à mes doutes .

Je tournais mon regard de nouveau vers Eostra tant dis qu'elle regardait le commandant Grenaak et lui donnait l'ordre de s'en aller . Il allait surement obéir à Eostra malgré ma demande c'était à lui de voir . Moi je savais ce qu''il fallait que je fasse maintenant .

Je m'approchais presque coller face à face à Eostra . Je ne pouvais sentir son souffle colérique sur mon museau mais cela était peu important .

"Eostra , tu veux vraiment savoir ce qu'il m'est arrivé ? Alors écoute et sens ." je lui pris la patte de force , ne lui laissant pas le loisir de la retirer de mon emprise .

Je mis sa patte la où elle aurait du entendre mon cœur battre de toute la force de son âge . Au lieu de sa , elle pouvait sentir le silence qui pesait dans mon corps . Je ne ressentais plus rien , je savais cependant que l'ambiance chaude et énergique de la pièce allait devenir froide comme la pierre de cette montagne .

J'attendis deux minutes avant de lâcher la patte d'Eostra et de lui tourner le dos pour commencer à tourner dans la bibliothèque , ayant du mal à prendre la parole :

"Je me doute que des questions doivent te bousculer l'esprit . Comment ? Qui aurais pu faire ça ? Quand ? Où ? Pourquoi et pleines d'autres surement ." je laissais un silence pesant avant de reprendre .

"Je ne pourrais te répondre à tous , sache que ma mort date de trois jours après mon départ pour mon repos. La raison pour laquelle je suis mort m'ai entièrement dû . Je cherchais à me débarrasser du pouvoir que le Maître m'avait donné , celui dont nous discutions à notre retour à la Horde . Ce pouvoir à cependant échapper à tout contrôle et m'a tué pour le bien de tous selon moi , il était devenu trop présent et dangereux pour que je ne représente pas une menace pour tous un jour aussi bien pour l'ennemi que pour la Horde.

Je me doute que se sont des paroles dures à entendre Eostra . Sache en tout cas que je suis fier de toi , tu es la dirigeante parfaite de la Horde , Malefor serait fier de toi ."

Je lui laissais alors le temps de prendre en compte tout ce que j'avais dit avant de reprendre :

"Maintenant Eostra..." je me tournais vers elle et m’avançais pour me retrouver proche d'elle à la même position que quelques instants plus tôt . ".. en tant que chef deux choix s'offre à toi : me laisser partir ou tenter de m'arrêter ici même . Tu te doutes bien que si j'étais vraiment mort , je ne serais pas revenu ici ." je soupirais .

"J'étais enterré à Avalar , en paix dans une nature florissant quand le Damné est arrivé . Il peut se balader calmement où il veut tellement la sécurité vers l'Empire et Warfang est faible . Je ne sais comment il a senti mon corps enterré et ma trouver . Je me suis défendu pour protéger mon corps , mais il est beaucoup plus puissant encore que l'on ne le pense et sa magie l'ai encore plus . Je ne sais pas ce qu'il pourrait faire de moi maintenant . Le choix de ce qu'il va advenir dépend de toi Eostra. Tu disais vouloir annihiler le Damné , tu as l'occasion de commencer à un endroit ."

Ainsi tout était dit . Enfin du moins pour le plus important du moment . Il ne restait plus qu'à voir ce qu'Eostra allait faire . Allait-elle assumer ses responsabilités de chef jusqu'au bout ou ses sentiments seraient-ils plus fort que tout ?


Le destin vous sera t-il favorable? Ou la foudre vous frappera t-elle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grenaak

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 20/05/2018

Personnage RP
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: Un temps compté [Pv Blackswan , Grenaak , Eostra] [Etat : Actif] [ La horde dévastée / La plaine des morts ]   Dim 30 Sep - 18:47

Manifestement, il y avait quelque chose d'un peu plus fort entre eux qu'une simple relation hiérarchique. C'était donc ça cet esprit de "confrérie" qu'il devait y avoir dans la Horde ?

Cela pourrait expliquer l'étonnante proximité de Blackswan, ainsi que cette scène qui se décrivait sous mes yeux, aussi incroyable que cela puisse paraître.

Eostra m'ordonna finalement de partir, comme l'indiquait le protocole. Pendant un instant je me demandais si Blackswan allait réagir, mais non...Que faire ?

L'idée de partir était tentante mais je sentais que la discussion allait devenir intéressante par la suite.

"Général Eostra, le Général Blackswan m'a indiqué de rester. Je vous laisse vous mettre d'accord entre vous."

Il avait fini par lâcher le morceau : Il était mort, et ressucité par le Damné. De la nécromancie, comme prévu. C'était une des pistes que je privilégiais pour m'occuper de lui, et puis au passage je changerais carrément de dimension en termes de puissance.

Il finit par lui poser un dilemme : Laisser Blackswan sortir au risque de le retrouver dans quelques temps dans les rangs du Damné, ou bien lui barrer la route.

Peu importe la décision qu'elle prendrait, je ne compte pas remettre en cause son jugement, mais pour ma part la décision est déjà prise : L'empêcher de bouger d'ici, sans faire de scandale. Il était crucial qu'il n'aille pas divulguer d'information sur la Horde tant qu'il avait "toute sa tête". Une fois que ce ne serait plus le cas, peu importe ce qu'il ferait, tout le monde comprendrait qu'il n'avait plus sa propre volonté.

Je n'avais pas donné mon avis, cependant. Je venais déjà d'avoir le toupet  de répondre à Eostra, il était peut-être mieux de ne pas tout dire tout de suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eostra

avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 15/05/2015
Localisation : Derrière toi

Personnage RP
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: Un temps compté [Pv Blackswan , Grenaak , Eostra] [Etat : Actif] [ La horde dévastée / La plaine des morts ]   Dim 7 Oct - 12:06

Le Général ne semblait pas vraiment vouloir calmer la dragonne noire qui se trouvait juste devant lui, et c’était sans doute une erreur. Du moins, c’était une erreur pour quiconque n’était pas de son rang et n’avait pas partagé des années d’un entraînement intensif auprès du Maître Noir.  Elle était si furieuse que les paroles de son partenaire avaient du mal à entrer dans son esprit. Ce fut pour cette raison qu’elle ne prit pas la peine de répondre : parce qu’elle ne le pouvait tout simplement pas.
 
Elle put enfin s’ouvrir au dialogue une fois qu’il décida enfin de lui expliquer un peu ce qu’il se passait. D’une manière qu’elle ne comprit pas vraiment au départ. Il s’était entre-temps rapproché d’elle : manœuvre dangereuse qui valut de la part d’Eostra un grognement d’avertissement. Il saisit la patte de la Générale, et cette dernière n’aima guère ce geste. Alors qu’elle s’apprêtait à lui foutre un des plus beaux coup de boule qu’elle ait pu donner, ce qui suivit l’interrompit. Blackswan posa la patte contre son poitrail, au niveau où se trouvait le cœur. E geste paraissait tendre, et cela la calma. Toutefois, cela n’enlevait rien à son scepticisme. Elle grogna sur Blackswan.
 
— A quoi est-ce que tu joues ? C’est comme ça que tu comptes m’expliquer les choses ? J’ai besoin de mots, là !
 
Elle voulait reposer patte au sol, mais le dragon tenait à ce que cela reste ainsi. Agacée, la dragonne patienta pendant un bon moment avant que le Général ne décide enfin de la lâcher. Qu’est-ce qui pouvait bien lui prendre de faire ça ? Etait-ce sa manière de déclarer elle ne savait quoi ? Elle voulait bien respecter ce geste si elle pouvait au moins comprendre ce qu’il signifiait.
 
— Tu m’agaces…
— Je me doute que des questions doivent te bousculer l’esprit. Comment ? Qui aurais pu faire ça ? Quand ? Où ? Pourquoi et pleines d'autres surement.
— SÛREMENT ? ÇA FAIT DEPUIS LE DÉBUT QUE JE TE DEMANDE DE T’EXPLIQUER ALORS MERDE PARLE. PARLE !
 
Elle serra les crocs si fort que du sang se mit à couler le long de sa gueule : elle venait de se mordre malhabilement la langue. Elle ne sentait rien, à part sa rage. Il fallait qu’elle frappe quelque chose, et elle se tourna vers une étagère. Elle se mit sur ses pattes postérieures et agrippa l’étagère : plusieurs livres en tombèrent déjà, puis elle fit un demi-tour et balança dans un puissant rugissement à rendre les plus fragiles sourds l’étagère de pierre qui devait faire deux fois sa taille. La structure vint s’écraser dans un mur et former un joli trou. Quant à l’étagère, elle ne devint plus qu’un amas de rochers écrasant des bouquins. Elle rugit une nouvelle fois après cela.
 
Puis le mot « ma mort » retentit aux oreilles de la dragonne noire. Elle se figea, son cerveau essayant de comprendre ce que cela voulait dire. Puis elle se souvint : son poitrail, son corps froid…
 
Lentement, sa tête se tourna vers Blackswan, et pour la première fois depuis des années, une expression oubliée de son être jaillit : elle avait les yeux écarquillés et la gueule ballante, regardant avec un air effrayé le Général de la Foudre Sombre.
 
— Tu… dit-elle d’une voix chevrotantes. Son souffle devint irrégulier et elle sentait elle-même qu’elle manquait d’air.
— Je me doute que ce sont des paroles dures à entendre Eostra. Sache en tout cas que je suis fier de toi, tu es la dirigeante parfaite de la Horde. Malefor serait fier de toi.
— … Mais FERME-LA ! hurla-t-elle. Arrête, arrête de parler ! Arrête de parler de ça comme si de rien n’était. Arr… Arr…
 
Ce « arrête » coupé mua en un cri perçant, qui de loin surpassa les rugissements qu’elle eût pu produire tout à l’heure. Personne n’avait jamais vu la dragonne ainsi, parce qu’elle ne le fut qu’une seule fois dans sa vie, et ce fut lorsqu’elle était encore seule. La Générale si forte, sans craintes et qui jamais ne reculait tremblait de peur à la vue de son camarade qu’elle venait de retrouver. Elle tremblait tellement qu’à chaque instant elle aurait pu crouler sous son propre poids. Une goutte s’éclata au sol, suivi de plusieurs autres, dégoulinant du museau maintenant humide d’Eostra qui serrait les crocs, n’émettant que de pitoyables jappements sanglotants.
 
— P-p-p-ourquoi t-toi…
 
Et elle finit enfin par céder. Elle tomba au sol et continua de pleurer. Mais pourquoi pleurait-elle ? Parce qu’un camarade qu’elle venait à peine de trouver et apprendre à connaître était mort ? Elle se sentait trahie comme ce fut le cas il y a quelques années ? Etait-ce parce que le Damné avait réussi à surpasser dans une certaine mesure la Horde ? Etait-ce parce qu’elle se rendait maintenant compte qu’elle allait être seule, après avoir retrouvé quelqu’un ? Sûrement un peu de tout ça à la fois, mais rien n’était plus rationnel en l’instant : tout était ouragan dans ses pensées, et elle ne voyait que le sol humidifié de ses larmes qu’elle pensait avoir perdues. Elle sentit une présence se rapprocher, mais elle n’arrivait même pas à lever les yeux. Ici, n’importe qui aurait pu la pourfendre et prendre enfin sa vie.
 
— En tant que chef deux choix s'offrent à toi : me laisser partir ou tenter de m'arrêter ici même. Tu te doutes bien que si j'étais vraiment mort, je ne serais pas revenu ici.
 
Elle avait envie de vomir, mais elle se retint. Elle écoutait tout comme si elle n’était même pas là, comme si finalement c’était elle qui était morte.  Un noir brouillard encombrait sa vue. Elle serra les crocs, des larmes continuant de couler sur son visage. Au moins sa plainte avait-elle cessée. Elle se releva difficilement, essuyant d’un geste véhément les larmes, cette trace d’émotions qu’elle pensait avoir fait fuir de son être. Dans un sens, elle avait failli au Maître Noir en s’effondrant ainsi, mais elle ne pouvait rien y faire : elle s’était laissé attendrir, et les émotions la tenaient à nouveau sous leur joug omnipotent. Son cœur battait si vite, et des sueurs froides la parcouraient. Elle toisa Blackswan d’un regard effrayé, et en même temps en colère. Un choix… Un choix qui lui donnait envie de vomir rien que d’y penser. Elle lança un léger regard vers Grenaak : celui-ci analysait en silence sans rien ajouter. Il laisserait Eostra faire son choix, elle le comprenait sans même qu’il ne parlât.
 
Elle se concentra de nouveau sur Grenaak. Il fallait qu’elle retrouve son sang-froid. C’était si dur.
 
— Tu… Tu as été bien stupide de te laisser crever ainsi. Tu es fier, toi ? Comme si la situation de la Horde n’était déjà pas assez compliquée ! Tu me fais honte, Blackswan… Tu me fais…. Honte…
 
Les larmes revinrent, puis elle lui fondit dessus, assénant un puissant coup de corne qui, elle l’espérait, l’enfoncerait contre le mur derrière lui. Elle rugit. Cela ne lui plaisait guère, mais elle ne pouvait pas le laisser partir…
 
— A cause de toi, tu me forces à en finir de mes propres pattes. T’es vraiment le pire…
 
Elle ferma les yeux pour repousser de nouvelles larmes. Le pire, oui… Elle l’aimait et le haïssait, il n’y avait plus rien qui ne tenait de sens dans son esprit. C’était une horrible sensation, d’être là sans vraiment savoir quoi faire.


Ta putréfaction est mon seul bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackswan

avatar

Messages : 180
Date d'inscription : 26/01/2015
Age : 20
Localisation : Dans les nuages

Personnage RP
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: Un temps compté [Pv Blackswan , Grenaak , Eostra] [Etat : Actif] [ La horde dévastée / La plaine des morts ]   Dim 7 Oct - 12:43

Je ne compris qu'après que mes paroles furent entamé qu'Eostra compris ce qui m'étais arrivé . La colère l'avait rendu aveugle à une partie de son bon sens , du moins au début ce qui coûta beaucoup à la bibliothèque . Encore d'autres œuvres détruite , ce qui est fait est fait , je n'allais pas m'apitoyé dessus maintenant .

Elle finit par comprendre et à ce moment , si j'avais été dans ma vraie âme , je me serais approché d'elle pour l'aider et j'aurais été malgré ce moment triste , joyeux de la voir exprimé finalement de profond sentiment , ce qu'elle avait refusé de me montrer à notre retour . Cela cependant me surprenait . Je savais que ma mort l'affecterait d'une certaine manière , mais pas aussi forte . La puissante Générale qui ne montrait aucune faille s'était effondré comme un château de carte qui semblait bien bâtit , du moins ce qu'on aurait pu en penser .

Grenaak devait toujours observer la scène mais je n'avais pas le temps de prendre attention sur lui . J'étais entrain d'écouter les paroles d'Eostra jusqu'à ce qu'une grande souffrance me prenne quand j'allais lui répondre . Cette souffrance n'était pas visible depuis l'extérieur mais depuis l'intérieur . La puissance du Damné me faisait souffrir , comme si mes actes lui avaient déplus . C'était presque insoutenable mais je ne me laissais pas écrasé , car si je me laissais disparaître qui sait si je pourrais revenir .

Cette souffrance m'empêcha d'écouter les dernières paroles d'Eostra et d'esquiver son attaque . L'avantage d'être mort est que je ne souffrais pas de ça .

Observant de nouveau ce qui se passait je remarquais que j'étais contre le mur , une des cornes d'Eostra planter dans mon poitrail dont s'échappait maintenant un sang noircit . J'aurais voulu la laisser faire mais une douleur me reprit alors que mon corps s'anima de lui même sans que je lui ordonne comme je le faisais depuis le début .

Alors que j'étais contre le mur , ma mâchoire s'ouvrit alors et tenta de mordre le crâne d'Eostra avec une force qui n'était pas de moi et beaucoup plus forte . En même temps , mes pattes avant se chargèrent pour venir se planter dans son dos pour lui paralyser la colonne vertébrale .

"Pardonne-moi" tel fut les deux seuls mots qui sortirent de ma gueule avant que je ressente de nouveau une douleur qui me fit reculer au plus profond des ténèbres . Maintenant je n'arrivais plus rien à faire , j'allais observer et constater la catastrophe que j'avais provoqué , souffrant seul dans l'ombre de mon propre corps .


Le destin vous sera t-il favorable? Ou la foudre vous frappera t-elle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grenaak

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 20/05/2018

Personnage RP
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: Un temps compté [Pv Blackswan , Grenaak , Eostra] [Etat : Actif] [ La horde dévastée / La plaine des morts ]   Dim 14 Oct - 12:56

Eostra ne supportait manifestement pas ce qu'elle venait d'apprendre, comme quoi la nature de leur relation était plus que professionnelle, ce qui n'était pas mon cas et ne risquait pas vraiment de l'être. C'est surement malheureux à dire pour beaucoup mais avec un adversaire comme le Damné il ne faut pas s'attendre à ce que ceux qu'on aime ne se tournent pas un jour en ce qu'on déteste et qu'on combat, si ce n'est pire.

Au final, je me sentais au-dessus de tout cela. Il était clair que le Damné devenait un problème pour les plans de tout le monde : Ceux de la Horde, mais les miens aussi. Que serait le monde si tous les combattants ou presque étaient morts ? C'était aussi triste que de voir une suprématie s'installer.

Eostra était effectivement une régente très forte, mais la voir foncer sur Blackswan était une mauvaise idée. Son corps mort était empreint de la magie du Damné et était un piège vivant. Elle avait cependant pris une décision logique : Eliminer son ancien ami et Général.

Et le piège se refermait. Blackswan encaissait le coup...et bien...je suppose qu'il n'y a pas trente-six façons d'encaisser une charge quand on est un zombie, mais là où je m'attendais à ce que ce soit un piège, c'est qu'il répliquait en disant qu'il était désolé. La magie de nécomancien était à l'oeuvre.

"Eostra, éloignez-vous ! Il ne se contrôle plus !", dis-je en envoyant un éclat de feu droit dans les dents de Blackswan avant de le cogner à la joue avec ma patte pour qu'il éloigne sa prise.

"Navré, Général Blackswan, mais vous ne me laissez pas le choix."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nightmare

avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 06/03/2015
Age : 21
Localisation : Inexistante

Personnage RP
Faction : Empire Noir Empire Noir

MessageSujet: Re: Un temps compté [Pv Blackswan , Grenaak , Eostra] [Etat : Actif] [ La horde dévastée / La plaine des morts ]   Lun 12 Nov - 12:34

Le pacte qu'avait conclu le damné et cette ordure vient littéralement de voler en éclat suite aux actions et aux dires de ce dernier, son âme était entrain de commettre trop d'erreurs, elle va souffrir a son retour, elle sera détruite, annihilé pour être ensuite reconstruite pièce par pièce, elle sera reprogrammée et complètement changé.
Le damné n'était pas présent sur les lieux, il ce trouvait bien loin, bien loin dans les terres qu'il avait conquises, dans les terres qui noircissaient, qui mourraient pour ne devenir qu'un lugubre et sinistre désert sans vie, il supervisé lui même la construction de son édifice trouvant les travailleurs bien trop long qui pourtant... Travaillait vingt-quatre heures sur vingt-quatre, sept jours sur sept, sans une seule pause, sans aucuns répits, c'était une façon de faire travailler les morts et de tuer les prisonniers inutiles pour ensuite les faire ce relevé pour une éternité de service. Oui Nightmare est cruel mais ça tout le monde le sait déjà.

Le sac d'os fit alors irruption dans la tête de Blackswan, n'y Eostra, n'y Grenaak ne pouvaient l'entendre, tout était psychique.

"Tu a eu assez de liberté comme ça, ton temps était compté et tu le savait maintenant, tu vient a moi, j'ai des comptes a régler avec toi. Tu oublis désormais tes amis, ce sont tes ennemis dorénavant, tu revient a moi maintenant et au minimum avec tes os, tu peut leur offrir ta chair bientôt en putréfaction si tu le souhaite... MAIS TU FERME TA GUEULE, ET TU REVIENT MAINTENANT !!!
Ne me force pas a traquer tout ce qui reste de toi dans ce monde et a le détruire..."


Oui c'était aussi un bon poète, il s'avère aussi être très diplomate en ses temps de crises, il adoré pleinement devoir consacrer du temps a ses larbins qui inspire encore a la liberté, il fantasmé a l'idée que certains puissent s'échapper... Qu'elles bandes d'ignorants ses mortels.
Blackswan n'allait évidement plus faire de conneries et devait immédiatement ce rendre dans un lieu qu'il n'avait jamais vu mais qu'il connaissait, l'âme de Blackswan étant lier a l'énergie dominante et écrasante du damné lui transmettait beaucoup de choses, les directions a suivre, quand il faut et quand il ne faut pas répondre, beaucoup de chose, c'est d'ailleurs pour ça que son armée est redoutable, ils obéissent sans la moindre hésitation au maître de la mort, a vrai dire, c'est pas comme si ils pouvaient faire autre chose de toute manière.
De son côté le damné lui était très énervé, il s'aura accueillir comme il ce doit son nouveau soldat qu'il surveillait de très près.
On ne fait pas un pacte avec Nightmare sans savoir qu'il peut être détruit en une fraction de microsecondes...


PS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eostra

avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 15/05/2015
Localisation : Derrière toi

Personnage RP
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: Un temps compté [Pv Blackswan , Grenaak , Eostra] [Etat : Actif] [ La horde dévastée / La plaine des morts ]   Lun 12 Nov - 17:49

Que cela était perturbant de ne même pas pouvoir sentir le sang couler le long de ses cornes alors qu’elle avait clairement touché le Général. Il n’était plus Blackswan à présent, elle le savait. Mais même avec cette information dans son esprit, pouvait-elle vraiment vaincre des sentiments ? Elle s’y forçait en tout cas, tandis que ses yeux s’étrécirent violemment. Elle sentit le coup de son adversaire bouger, et son entraînement de Générale savait ce que cela indiquait. Heureusement pour elle, ce n’était pas une débutante et elle avait beaucoup appris des gestes de bases pour répliquer dans un combat. Le plus important pour savoir se battre était de mémoriser les mouvements les plus basiques. Chaque geste correspondait à une réponse, plus ou moins précise. Elle bondit prestement en arrière, laissant ses cornes se retirer en produisant un bruit peu ragoutant de chair élargie et d’os brisés. Elle fut assez rapide pour ne pas se prendre les crocs de Blackswan ; peut-être même avait-elle été aidée par les projectiles de Grenaak qui c’était lui aussi rapprocher pour porter assistance à sa supérieure.
 
Cette dernière n’en tint pas vraiment compte et se prépara, de l’acide coulant déjà de sa gueule qui écumait d’une rage bien visible. Elle se moquait de voir si Grenaak se prenait son attaque. Il y avait peu de chances qu’il se la prenne, mais cela n’importait pas. Elle cracha depuis sa gueule un projectile rempli uniquement de son acide. Si son corps était rongé par son élément, il aurait bien du mal à s’enfuir. Elle savait qu’elle avait l’avantage de l’élément dans ce combat. Son corps devait déjà souffrir de graves problèmes liés à un début de putréfaction. Le principal moyen pour Blackswan de se mouvoir était ses os et ses articulations ; voilà ce qu’il fallait toucher.
 
Stratégiquement, elle bondit encore en arrière pour se rapprocher de la porte, la bloquant de son imposante stature, se grandissant encore plus avec ses ailes et en bombant le poitrail. Elle poussa un rugissement : pour peut-être intimider Blackswan, mais aussi pour prévenir toute la montagne que quelque chose n’allait pas.
 
— Tu ne sortiras pas d’ici. C’est ta maison, et tu y seras incinéré. C’est la dernière chose que je puisse faire pour toi maintenant.


Ta putréfaction est mon seul bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackswan

avatar

Messages : 180
Date d'inscription : 26/01/2015
Age : 20
Localisation : Dans les nuages

Personnage RP
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: Un temps compté [Pv Blackswan , Grenaak , Eostra] [Etat : Actif] [ La horde dévastée / La plaine des morts ]   Lun 12 Nov - 20:55

Qu'aurais je pu ressentir en ce moment ? Surement une forte douleur , le goût du sang remontant dans la gorge , l'odeur de brûlure du à l'attaque du Commandant Grenaak . Cependant aucune de ses sensations ne me parvenaient , juste la vision de ce qui se passait . Le Commandant , qui me semblait pourtant si réservé se permettait de s'excuser de son action contre moi . Qu'il était ridicule de faire ça face à un adversaire potentiellement mortel .

Eostra se retira pour éviter ma morsure pendant que l'attaque du Commandant avait bloqué la charge de ma patte . Ils travaillaient bien ensemble , alors qu'ils ne s'étaient jamais entraîné pour , cela avait à la fois l'air de quelque chose d'ironique et en même temps de surprenant dans une telle situation .

Alors qu'Eostra se reculait , je n'entendis plus rien . Aucun son ne parvenait plus jusqu'à moi sauf un écho . Puis une voix que je connaissais bien ce fit entendre . Le Damné me parlait depuis sa position . Ses paroles m'amusaient , le contrat que nous avions passé était maintenant révolu . Au moins , me disais je , il avait tenu sa promesse même si elle était courte , ce que je ne pouvais retirer à une telle créature faite de pure mal .

Je finis de l'écouter , ses paroles faisaient froid dans le dos . Cependant une parole retint mon attention : "Ne me force pas a traquer tout ce qui reste de toi dans ce monde et a le détruire..." . Phrase qui pourrait sembler terrifiante et pourtant qui pourrait révéler une faille . Cela m'arrangerais bien il faut dire , comme ça je n'aurais plus à souffrir de cette mort et de cette "vie" , il me ferait disparaître moi et mon histoire , une fin plus heureuse que celle que je vis actuellement .

Pour le moment le plus important était de sortir d'ici malgré la présence d'Eostra et de Grenaak . J'observais la scène qu'elle faisait , elle bloquait la porte tendit que son acide commençait à attaquer mes écailles . Qu'importe cela je n'en souffrais pas . Mon état était bien différent d'avant mon arrivée : J'avais eu du mal à l'accepter , maintenant je devais assumer et tenter de me débrouiller pour mettre fin aux souffrances que j'apportais aux autres et tenter d'adoucir les miennes ou de simplement les faire disparaître . J'avançais vers Eostra , me postant devant elle tandis qu'elle rugissait sur moi .

L'odeur de l'acide devait maintenant être difficile à supporter :

"Laisse moi passer , crois tu que je crains ta menace ? La douleur n'est pas mon problème , Le Damné me ramènera à lui dans tout les cas ." Je mis ma gueule à demi squelettique devant son museau

"Dégage de la ."


Le destin vous sera t-il favorable? Ou la foudre vous frappera t-elle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grenaak

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 20/05/2018

Personnage RP
Faction : Horde Des Enfers Horde Des Enfers

MessageSujet: Re: Un temps compté [Pv Blackswan , Grenaak , Eostra] [Etat : Actif] [ La horde dévastée / La plaine des morts ]   Dim 25 Nov - 13:10

Ce qui était le plus surprenant -et surtout, le plus vexant- c'est que l'éclat de feu et sa frappe n'avait l'air d'avoir eu aucun effet, pas même d'attirer l'attention. Blackswan se dirigeant vers Eostra qui bloquait la porte de sortie de la bibliothèque. Pire encore : Les éclats avaient tout juste servis de distraction et le coup...semblait avoir été porté à un mur.

Le tout devant Eostra, c'était très frustrant. Il fallait donc passer à une suite.

Je ne connaissais pas grand chose à la nécromancie, mais les rejetons des nécromanciens étaient connus pour détester le feu. Autant essayer.

Je m'étais donc mis derrière l'ex-général -parce que soyons honnêtes, on pourra lui rendre son grade à titre posthume, en disant qu'il était plus lui-même, mais de son vivant c'était plus un gradé à la Horde- avant de lancer mon souffle de feu cristallin, qui représentait à lui seul un plan A et un plan B.

Plan A : Il s'enflammait et finissait carbonisé, solution de destruction bête et méchante mais c'était probablement lui ou nous deux, et le Damné n'hésiterait pas un instant. Plan B : Les cristaux se forment et l'immobilisent. Ca ferait toujours un de moins, et il serait retenu sans qu'on ait à le gérer.

"Général Blackswan, ne bougez-plus si vous voulez vous en sortir."

Dis-je avant de carrément lui souffler dessus. L'acide s'assècherait dans le processus...sauf si évidemment, il reçoit une large dose d'acide, auquel cas les dégâts seraient trop importants....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un temps compté [Pv Blackswan , Grenaak , Eostra] [Etat : Actif] [ La horde dévastée / La plaine des morts ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un temps compté [Pv Blackswan , Grenaak , Eostra] [Etat : Actif] [ La horde dévastée / La plaine des morts ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Au temps où nos Chefs d'État ne quémandaient pas.
» Coup raté, coup réussi, — “coup d’Etat” sans Etat
» QUE FAIT L'ETAT?
» Les trois coups d'etat, le "manje ranje de lespwa" pour le deuxie
» Accident maritime : l’Etat Haïtien doit être responsabilisé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Spyro's Lair :: La plaine des morts-
Sauter vers: